Née à São Paulo et installée à Montréal depuis 1996, Sheila Ribeiro/dona orpheline créée de la danse, des installations chorégraphiques et des vidéos-danse, depuis 1992.

Malgré sa formation formelle et ses immersions académiques, elle considère que sa vraie source de formation est la communication urbaine. Intéressée par les enjeux du pouvoir, elle fait de la déformation idéologique l’axe de son travail artistique. À la fois pop et contemporain, son oeuvre touche le statut de la personne, se penchant vers l’illusion et la manipulation des désirs dans le cadre de la publicité. Impureté, confusion, libido et ironie son présents (dans le corps même), comme en fait fois ses projets Le premier VRAI clone humain et Pay Here.

Ses principaux collaborateurs artistiques sont Benoît Lachambre et Sophie Deraspe. Aussi Martin Bélanger, Joe Hiscott, George Stamos, Matthieu Doze, Faustin Linyekula et Motaz Kabbani. En plus, depuis toujours, elle collabore avec des musiciens : Marcelo Effori, Food in the trash (1993), ‘ Maurício Pereira, Marché aux puces : nous sommes usagés et pas chers (1999), Edgard Scandurra, diet Subtitles (2002) et Rogério Rochlitz – Show (2003). Pour Sheila, il est fondamental de se recycler à travers des échanges artistiques et intellectuels avec d’autres artistes.

Son plus grand intérêt de recherche porte sur la création en danse contemporaine issue des mégalopoles des pays pauvres. Elle danse il y a 24 ans et écrit sur le sujet.

< portugues | english | d’autres pièces >